Le clown relationnel

Le clown relationnel®


en milieu hospitalier


"Les Amis d'Al" ont été formés par l'Asbl Art, Clown et Thérapie, école crée par Christian MOFFARTS et Françoise CAMUS et créateurs de la démarche du «clown relationnel»® 

(Renseignements : Institut du Clown Relationnel et de la Clown-thérapie (ICRCT). Liège)


Cette démarche relationnelle originale intègre certains fondements (psycho-corporels, ludiques et symboliques) du clown, sa magie ainsi que la joie et le plaisir qu'il génère, au service de l'accompagnement de personnes, en particulier : les enfants et adultes hospitalisés, les personnes "différentes" (autisme, handicap mental, démence, ....) et les personnes âgées dans les maisons de repos (personnes désorientées, atteintes de la maladie d'Alzheimer,........).


Dédramatiser par la voie du clown


Lorsqu'on s'approche pour la première fois d'une personne hospitalisée en clown, c'est d'abord l'aventure de l'apprivoisement......


L'approche se fait toujours tout en douceur, en prenant le temps (une attitude essentielle, mais rare quand les soignants sont pris par le rythme de travail).


Tout débute souvent sans les mots, dans la richesse du langage non-verbal, à la recheche de la juste distance pour respecter l'ambivalence présente chez chaque personne.

Cette ambivalence, le clown peut l'accompagner, commencer à jouer avec elle, jusqu'à la naissance d'un sourire, d'un début de jeu partagé.


Dans chaque chambre, nous entrons dans un univers différent, entre imaginaire et réalité.

Chaque relation ludique s'apprivoise par tâtonnements, à la recherche de ce qui fait sens pour la personne, ici et maintenant.


Le code et le jeu du clown peuvent vraiment contribuer à la dédramatisation de l'hospitalisation du patient.

C'est l'art de « gai-rire »